Le 18 juin, l’ARPP (re)fait son festival aux Cannes Lions

Communiqués de presse
À l’occasion du festival mondial de la créativité, l’ARPP reçoit adhérents, partenaires et alliés, le mardi 18 juin 2024, sur la place de « ARPP VILLAGE » installé sur le toit du
Canopy
by Hilton de Cannes.

L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, déjà présente sur la Croisette en 2023 avec le dispositif éditorial “l’ARPP fait son festival”, renouvelle en 2024 son implication durant les Cannes Lions, afin de valoriser les initiatives de communication responsable de l’écosystème publicitaire français.

Dans ce cadre, l’ARPP s’installe la journée du 18 juin 2024 au Canopy by Hilton pour plusieurs manifestations : deux conférences (sur invitation) à la Mezzanine, et sur le toit terrasse, pour une soirée autour du thème de la créativité responsable, en partenariat avec Les Echos Le Parisien Médias.

« ARPP VILLAGE » abritera également un espace d’exposition ainsi qu’un dispositif d’interviews vidéo, le “Cannes’apé”, animé par le partenaire média The Media Leader.

Un espace de réflexion sur la publicité et la créativité

  • Cette journée sera l’occasion à 13 heures, pour le Conseil de l’Éthique Publicitaire (CEP), instance associée à l’ARPP, de présenter son ”Alerte” intitulée “Empathie, bien-pensance, conformisme : où va la pub ?” ainsi que son premier podcast, produit par l’agence Sixième Son.

Aux côtés des 37 Avis et 7 Cahiers du CEP publiés depuis 2005, ce nouveau format audio accueille autour de Dominique Wolton (Président du Conseil de l’Ethique Publicitaire, directeur de recherche au CNRS, fondateur et directeur de la revue internationale “Hermès“), Denis Gancel (membre du CEP, président-fondateur de W Conran Design) et Pascale Marie (membre du CEP, consultante médias et affaires publiques RCS Lab), interrogés par Sophie de Busni (Directrice de la communication de Sixième Son, qui a produit ce podcast).

 

  • A 17h30, Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, Présidente de l’ARPP, et Maurice Lévy, Président d’Honneur de Publicis groupe et Président fondateur de YourArt, converseront sur le thème “L’art, dernier bastion des libertés à l’heure des injonctions et de la doxa : quelles perspectives pour la publicité ?“.

Stéphane Martin, Directeur Général de l’ARPP, témoigne que “par la présence renouvelée de l’autorégulation professionnelle de la publicité durant la semaine du festival mondial de la créativité est essentielle pour promouvoir les valeurs d’une communication responsable et mettre en lumière les initiatives innovantes de l’écosystème publicitaire français. Cet événement international offre une plateforme unique pour échanger avec les professionnels du secteur et encourager les pratiques éthiques et durables dans la publicité. Aux côtés des adhérents, partenaires et alliés, nous souhaitons contribuer à conforter l’avenir de notre industrie en démontrant que responsabilité et créativité restent au cœur de nos engagements.”

Sensibiliser au respect des meilleures pratiques

A partir de 18h30, au sein du village éphémère qui ouvrira ses portes pendant la soirée, trois stands implantés sur le rooftop feront découvrir des services ou des produits contribuant à de meilleures pratiques relatives aux Objectifs de Développement Durable de l’ONU dans les métiers de la publicité et de la communication.

“Nous avons choisi trois entreprises qui se distinguent par leurs initiatives de transformation et de recyclage, résultant d’une économie circulaire, pour créer de nouveaux produits et services. Nous nous chargeons de leur transport et de leur présence à Cannes, où elles pourront présenter directement sur place le fruit de leur production. Les invités pourront ainsi repartir avec un souvenir concret de leur production finale”, déclare Sophie Huttmann, Responsable du Développement et de la Communication de l’ARPP.

Trois “éco-chouchous” retenus

Sélectionnés avec l’aide de l’agence de communication Reprazent, les trois “éco-chouchous” présentés au sein du Village ARPP sont :

  • Losanje : atelier de surcyclage (upcycling) industriel à Nevers (58) à l’origine des premières technologies de coupe automatisée de vêtements ; cette jeune société met son savoir-faire au service des marques, maisons, industriels, évènements et grands comptes souhaitant revaloriser des produits textiles pour les transformer en nouveaux vêtements et accessoires. Dans leur carnet de commande, on trouve des marques installées comme La Poste ou Roland Garros, mais aussi le club de sport Paris Basketball et des jeunes labels créatifs comme Rusmin de l’influenceuse Rubi Pigeon [Certifiée Influence Responsable par l’ARPP].
  • Maximum : le mobilier en série issu des pertes de matière générées par les industries françaises. Une usine à Ivry (94), une collection de meubles plus responsables, une marque pionnière du surcyclage (upcycling) à l’échelle industrielle. Maximum a produit, depuis 2015, plus de 10 000 meubles et revalorisé plus de 100 tonnes de déchets. En 2024, Maximum crée le tabouret Billex dans le cadre d’un partenariat avec la Banque de France pour revaloriser les déchets de billets de banque.
  • Tout Day : le superstore dédié à l’économie circulaire pour tous les besoins du quotidien en version éco-responsable : shopping – restauration – service. C’est un nouveau modèle de commerce de proximité pour aider à transformer les modes de consommation. Plus la peine de courir d’une boutique à l’autre, ni de commander la moitié de nos produits en ligne, TOUT est chez Tout Day. La première ouverture de ce superstore est prévue à Paris fin 2024.

Idéalement situé sur le port de Cannes, face à la mer, le Canopy by Hilton (ex-Radisson Blu 1835) a été entièrement rénové, avant de rouvrir ses portes en août 2023. Il est implanté à 7 minutes à pied du Palais des Festivals et de La Croisette.


Contacts pour toute demande d’information :

Stéphane Martin, Directeur Général,
Sophie Huttmann, Responsable du Développement et de la Communication,
+33 (0)1 40 15 15 26 / Formulaire de contact


Paris, le 14 juin 2024